17 objectifs pour transformer notre monde

Le 1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030 – adopté par les dirigeants du monde en septembre 2015 lors d’un Sommet historique des Nations Unies – sont entrés en vigueur. Au cours des 15 prochaines années, grâce à ces nouveaux objectifs qui s’appliquent à tous, les pays mobiliseront les énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques, en veillant à ne laisser personne de côté.

Les objectifs de développement durable s’appuient sur le succès des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et visent à aller plus loin pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté. Les OMD ont montré qu’établir des cibles à atteindre est efficace. Ces nouveaux objectifs sont uniques dans le sens où ils sont un appel à l’action par tous les pays – pauvres, riches ou au revenu moyen – en vue de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Avec ces objectifs, les dirigeants reconnaissent que l’élimination de la pauvreté doit s’accompagner de stratégies qui renforcent la croissance économique et répondent à un éventail de besoins sociaux, parmi lesquels l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre les changements climatiques et en protégeant l’environnement.

Foire aux questions

  • Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.
  • Le développement durable appelle des actions concertées pour construire, pour les individus et pour la planète, un monde durable et résilient, où chacun a sa place.
  • Pour parvenir au développement durable, il est essentiel de concilier trois éléments de base, qui sont interdépendants et tous indispensables au bien-être des individus et des sociétés : la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement.
  • Le développement durable passe obligatoirement par l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions. Il faut à cet effet promouvoir une croissance économique durable, équitable et qui profite à tous, créer davantage de possibilités pour tous, réduire les inégalités, améliorer les conditions de vie de base, favoriser un développement social équitable et l’inclusion et promouvoir une gestion intégrée et durable des ressources naturelles.
  • Lors du Sommet sur le développement durable, tenu en septembre 2015 à New York, les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté officiellement un nouveau programme de développement durable intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».
  • Ce programme universel, intégré et vecteur de transformation vise à stimuler des mesures qui permettront de mettre fin à la pauvreté et de construire un monde plus durable au cours des 15 prochaines années. Il s’appuie sur les succès des objectifs du Millénaire pour le développement, qui ont été adoptés en 2000 et ont guidé l’action en matière de développement ces 15 dernières années. Les objectifs du Millénaire pour le développement ont montré que des objectifs mondiaux peuvent sortir des millions de personnes de la pauvreté.
  • Les nouveaux objectifs s’inscrivent dans un programme de développement durable ambitieux et audacieux qui est axé sur les trois éléments interdépendants du développement durable : la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement.
  • Les objectifs et les cibles de développement durable sont par essence globaux et applicables universellement, compte tenu des réalités, des capacités et des niveaux de développement des différents pays et dans le respect des priorités et politiques nationales. Ils ne sont pas indépendants les uns des autres, et il faut donc chercher à les atteindre au moyen d’une approche intégrée.
  • Les objectifs de développement durable sont le fruit d’un processus transparent et participatif, qui s’est étalé sur trois ans, et pendant lequel toutes les parties prenantes et les peuples ont pu s’exprimer. Ils représentent un accord sans précédent, entre les 193 États Membres, sur les priorités du développement durable. Ils ont reçu l’appui, dans le monde, de la société civile, des milieux d’affaires, des parlementaires et d’autres acteurs. La décision de lancer un processus visant à énoncer un ensemble d’objectifs de développement durable avait été prise par les États Membres de l’ONU lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), tenue en juin 2012 à Rio de Janeiro.
  • Non, les objectifs de développement durable ne sont pas juridiquement contraignants.
  • Néanmoins, il est attendu de chaque pays qu’il prenne les choses en main et mette en place un cadre national pour atteindre les 17 objectifs.
  • La mise en œuvre du programme et la réalisation des objectifs dépendront des politiques, plans et programmes de développement durable des pays eux-mêmes.
  • C’est aux pays qu’incombe au premier chef la responsabilité de suivre et d’examiner, aux niveaux national, régional et mondial, les progrès qui seront accomplis ces 15 prochaines années en ce qui concerne les objectifs et les cibles.
  • Les mesures que les pays prendront à leur niveau pour suivre les progrès nécessiteront le recueil, en temps utile, de données de qualité et facilement accessibles, ainsi qu’un suivi et un examen au niveau régional.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel des Nations Unies : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/

Besoin d'assistance ?

Vous n’arrivez pas à vous adhérer, ou vous avez besoin de plus d’informations sur nos groupes de travail ?

Besoin de plus d'informations ?